Chefs d'entreprises : bénéficiez d'une aide de l'État de 8000 €

L’État verse une aide exceptionnelle de 8000 € aux entreprises qui embauchent un étudiant en apprentissage ou en contrat de professionnalisation (aide limitée aux embauches effectuées entre Juillet 2020 et Février 2021)

Bénéficiez de cette aide exceptionnelle !

Vous souhaitez bénéficier de l’aide à l’embauche d’un apprentis ou contrat pro ? Laissez-nous vos coordonnées et nous vous contacterons !

Pourquoi choisir l'IMCP ?

0 %
DE REUSSITE
BTS 2019
0
CAMPUS
Au coeur de Paris
0
ÉTUDIANTS
Depuis 1996
0
FORMATIONS
Titres certifiés par l’État
0 %
D’INSERTION PRO
Depuis 2019

Pourquoi recruter un apprenti dès juillet 2020 ?

Vous bénéficiez d'une aide financière de 8000 €

Les entreprises vont bénéficier d’une aide exceptionnelle à l’embauche de jeunes apprentis et contrats pro de 8 000 € par an pour un apprenti entre 18 et 30 ans.

Cette aide à l’embauche sera versée pour des embauches entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021, pour des apprentissages et contrats pro portant sur des diplômes allant jusqu’au BAC+3 (Niveau 6 RNCP).

Les entreprises de moins de 250 salariés bénéficient de cette aide sans condition. Les entreprises de plus de 250 salariés accèdent à cette aide à condition de respecter l’obligation légale de disposer de 5 % d’alternants parmi l’ensemble de leurs salariés.

Vous bénéficiez d'une créance "bonus alternants"

Cette aide de l’Etat est une créance appliquée au montant de la taxe d’apprentissage d’une entreprise. Elle s’applique sur le solde des 13% pour les entreprises de plus de 250 salariés (tous établissements confondus) redevables de la taxe d’apprentissage. Elles doivent employer plus de 5% de jeunes en apprentissage dans la limite de 7% d’alternants.

Elle s’impute sur le solde des 13%. Elle est calculée à partir du nombre d’alternants compris entre 5 % et 7% de l’effectif annuel moyen de l’entreprise au 31/12 de l’année précédente selon la formule de calcul suivante :

% de l’effectif en alternance X effectif annuel moyen de l’entreprise au 31/12 de l’année précédente X un montant forfaitaire de 400 € par alternant

Exemple : Une entreprise de 250 salariés a 6,5% d’alternants. Elle dépasse donc le seuil minimum de 1,5% ( 6,5%-5%).  L’aide est donc de 1,5% x 250 salariés x 400 euros = 1500 euros.

Vous cherchez un candidat ?